top of page

L'arthrose, et si ça n'était pas une fatalité!

Dernière mise à jour : 7 nov. 2022



L ‘arthrose, comment s’en prémunir et comment la soulager?


L’arthrose est-elle une fatalité?

Est-elle une « maladie de vieux » comme on l’entend souvent?


Tout d’abord vous faites peut-être partie des 10 millions de personnes concernées en France par l’arthrose. C’est la 3ème cause d’incapacité totale ou partielle en France chez les personnes de plus de 40 ans. Elle engendrerait 5 millions d’arrêt de travail en 10 ans ….


Les femmes plus touchées

Jusqu’à la cinquantaine l’homme et la femme sont atteints de manière équivalente, mais après la ménopause la fréquence chez la femme augmente car la baisse des œstrogènes augmentent le risque. C’est ainsi qu’après 65 ans, la femme est plus touchée que l’homme.

L’arthrose peut concerner les mains (75% des cas), l’arthrose au niveau du rachis (60%), celle des genoux (gonarthrose pour 35% des cas) et celle des hanches dans 20%.


Une partie génétique mais pas uniquement …

Le poids de l’hérédité pourrait expliquer une partie : pour l’arthrose des hanches et des mains l’hérédité serait mise en cause à hauteur de 60% et seulement à 40% pour celle des genoux. Mais l’hérédité n’est évidemment pas la seule explication et cela nous permet de reprendre espoir sur les solutions possibles!


En effet les autres causes fréquemment citées sont :

Le surpoids

L’influence hormonale chez les femmes

Les traumatismes (entorses, fractures)

Les déformations (dysplasies de la hanche, du fémur ou algus)

Mais aussi …

Une alimentation inadaptée

Une activité physique trop faible ou trop importante


Des liens sans évidence

Donc le défaitisme n’est pas justifié : l’arthrose n’est pas une maladie de vieillesse et d’usure des articulations inéluctable!!! L’arthrose n’est pas une fatalité.

Contrairement aux idées reçues, l’arthrose n’est pas uniquement un phénomène d’usure du tissu cartilagineux lié à l’âge. L’arthrose est en effet considérée comme « une maladie dégénérative multitissulaire, et les scientifiques pensent que l’arthrose résulte au départ d’inflammations chroniques de bas grade (c’est à dire des inflammations sans qu’on s’en aperçoive).

Cet état inflammatoire de bas grade, silencieux est bien connu. C’est une réponse du système immunitaire inné, qui mène une action de défense de l’organisme : si c’est un phénomène normal et vital, il dévient délétère quand il devient chronique et silencieux, car il fait le lit de nombreuses maladies chroniques, dont l’arthrose.

Donc si l’arthrose est associée avec l’age du patient, il n’implique pas qu’il apparaisse à cause de l’age.


Puisque vous pouvez agir, comment se prémunir de l’arthrose?

Pour se prémunir de l’arthrose il est conseillé d’avoir une hygiène de vie saine (encore une fois!), une activité physique régulière, et une alimentation riche en nutriments (alimentation de qualité équilibrée avec beaucoup de fibres par exemple). En somme, vous pouvez agir plus que vous ne le pensez dans le coté préventif mais aussi pour réduire les crises dans le temps et leur intensité.

Votre implication est donc essentielle pour également ne pas dépendre des anti-inflammatoires (type Doliprane, Ibuprofène … qui ne sont pas dépourvus d’effets secondaires notamment quand on les prend au long cours ) pour soulager la douleur.


Comment pouvez-vous agir?

1- La perte de poids est un facteur essentiel : elle permet de réduire les contraintes mécaniques subies par l’articulation. En effet perdre 5 kilos permet sur une durée de 10 ans de diminuer le risque d’arthrose du genou de 50% (la gonarthrose).


2- Les exercices de rééducation permettent de baisser la douleur, renforcer les muscles et la capacité de marcher. Une pratique régulière et quotidienne est nécessaire pour obtenir des résultats. Mobiliser régulièrement l’articulation l’empêche de s’ankyloser : tout est dans la mesure car trop pourrait accentuer la maladie.

Bougez et initiez-vous au Taï-chi : cette gymnastique ancestrale et énergétique travaille la souplesse, la fonction musculaire et l’équilibre. Certains travaux montrent que le taï-chi a une action bénéfique sur la douleur, la dépression et l’anxiété.


3- Une alimentation saine c’est à dire en fuyant les aliments à index glycémique élevé (les pâtes, pizza, viennoiseries, sodas …). Également il est souhaitable de baisser les protéines et graisses animales au profit des petits poissons bleus riches en oméga 3 (sardines +++, maquereaux, anchois …), consommer des choux (pour leur apport en vitamines B1, B6, C, K, fer, manganèse, antioxydants). Au niveau des boissons buvez 1,5 litres d’eau de qualité en dehors des repas, du thé vert et évitez les sodas et l’alcool.


4- Pour lutter contre l’inflammation il existe de bons compléments naturels comme l’harpagophytum (qui est un bon anti-inflammatoire naturel sans effet secondaire), le cassis en bourgeons (anti-inflammatoire également) et le curcuma (anti-inflammatoire puissant, contre indiqué pour les personnes sous traitement anticoagulant)

Et pour refaire du cartilage, pensez au glucosamine chondroïtine (contre indiqué pour les personnes diabétiques et asthmatiques). Le mieux est de demander conseil à votre thérapeute, votre médecin ou pharmacien


5- Il est conseillé également d’éliminer les toxines :

Le silicium riche en oligo-éléments pris sur une durée de 4 à 6 mois minimum permettra d’éliminer les toxines et de régénérer les tissus.


6- En cas de crise, une huile essentielle peut être utilisée en local

L'huile essentielle de Gaulthérie est remarquable pour lutter contre la crise arthosique. 1 à 2 gouttes suffisent pour masser en local sur la partie enflammée. Pensez à vous lavez les mains ensuite! Respectez les consignes d’utilisation des huiles essentielles (demandez conseil à votre thérapeute, médecin ou pharmacien)


7- Des petits gestes au quotidien

Appliquez de l’huile de sésame au quotidien sur la peau, les ongles, et les articulations permet d’entretenir une ossature de qualité. Elle assouplit les articulations et lubrifie chaque tissu jusqu’aux os, leur évitant de se nécroser avec l’age.


Encore une fois, si vous soignez votre hygiène de vie, si vous prenez votre santé en main vous pouvez éviter que l’arthrose ne s’installe ou limiter les crises.

Prenez soin de vous!


190 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page